Décès de Gilbert Naccache : Kais Saïed charge notre ambassadeur à Paris de ramener sa dépouille au pays

Suite au décès à Paris de Gilbert Naccache, écrivain et militant de gauche tunisien, le samedi 26 décembre 2020, à l’âge de 81 ans, le président de la République, Kais Saïed, a chargé notre ambassadeur dans la capitale française de ramener sa dépouille en Tunisie, son pays d’origine.

Né le 15 janvier 1939 à Tunis et de confession juive, Joseph Gilbert Naccache  était de formation agronomique et a exercé au ministère tunisien de l’Agriculture comme ingénieur agronome, après son retour d’exil.

Rappelons que Naccache était un opposant au Président Habib Bourguiba et à son régime, il fût lourdement condamné en mars 1968 à cause de ses activités politiques au sein du mouvement Perspectives tunisiennes, avant d’être libéré en 1979.

Il avait publié son livre « Cristal » en 1982 aux éditions Salammbô. Il l’avait écrit alors qu’il était en prison, sur des emballages de paquets de cigarettes de la marque tunisienne Cristal.

Il publia par la suite « Le Ciel est par-dessus le toit » en 2005, puis « Qu’as-tu fait de ta jeunesse ? », en 2009.

Plus récemment, le regretté a publié « Vers la démocratie ? », en 2011, sous forme d’un recueil de nouvelles, ensuite « Le Manchot et autres nouvelles », en 2013 et « Comprendre m’a toujours paru essentiel ».

Ayant vécu à Paris, avant de revenir en Tunisie après la révolution où il fût entendu en 2016 comme témoin par l’Instance vérité & dignité. Il fût reçu avec les honneurs par le Président Kais Saïes, tout juste après que ce dernier ait été investi dans ses hautes fonctions à la tête de l’Etat.

Il importe de rappeler également qu’en tant que Marxiste, Gilbert Naccache fût toujours hostile au mouvement sioniste qu’il considérait comme raciste et colonialiste.

Sur son lit de mort, Gilbert Naccache a formulé le souhait d’être inhumé en Tunisie.

Paix à son âme !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *