Le Président Kais Saïed a reçu des appels téléphoniques de solidarité de ses homologues en Algérie, au Qatar et en Libye

A la suite de la supposée tentative d’empoisonnement ayant visé le Président de la République Kais Saïed, en début de semaine, à travers une enveloppe vide contenant uniquement un produit suspect, le Chef de l’Etat a reçu plusieurs appels téléphoniques de ses homologues et frères arabes en signe de solidarité avec la Tunisie, et son Peuple.

Le Président algérien Abdelmadjid Tebboune a été le premier à contacter son homologue tunisien, le mercredi 27 janvier, pour s’enquérir de sa santé, et ce fut également une occasion pour Kais Saïed de demander des nouvelles sur la santé de son frère le président de la République algérienne démocratique et populaire.

Cheikh Tamim bin Hamad Al-Thani, Emir de l’Etat de Qatar, a appelé également le président tunisien, le jeudi 28 janvier, qui lui a exprimé sa solidarité totale avec la Tunisie et son président, suite à la tentative d’empoisonnement qui a ciblé Kais Saïed.

Dans la même journée, le président Kais Saïed a reçu un appel téléphonique de son frère Faïez Sarraj, Président du conseil présidentiel du Gouvernement de conciliation en Libye qui, à son tour, lui a exprimé sa solidarité avec lui, la Tunisie, et tout le Peuple tunisien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.