Grève nationale des jeunes médecins, résidents, internes et étudiants en médecine, du Lundi 15 au Mercredi 17 février

L’Organisation tunisienne des jeunes médecins, a rappelé aux étudiants en médecine ainsi qu’aux médecins résidents et internes, de mettre en œuvre la « Grève nationale de 3 jours« , et ce, à partir du lundi 15 février 2021, sur fond de revendication de l’émission d’un décret de nomination d’un hôpital au nom du Dr Badreddine Aloui, décédé en décembre dernier après avoir chuté dans le vide d’une cage d’ascenseur du 5ème étage jusqu’au Rez-de-chaussée, à l’hôpital de Jendouba, et pour approuver une compensation financière pour sa famille, dans un délai précis, comme considération pour le médecin décédé, financièrement et moralement.

Dans son communiqué, l’organisation tunisienne des jeunes médecins a insisté sur la nécessité d’émettre également un décret pour former un comité national de réforme du secteur de la Santé publique, tout en exigeant la régularisation de la situation financière et sanitaire de tous les jeunes médecins ayant participé à la lutte contre la pandémie du Covid-19, ainsi que le droit à la vaccination au profit des jeunes médecins, qu’ils soient résidents, internes ou étudiants en médecine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *