Pour un Ramadan 2021 sans « Couvre-feu » ou du moins « allégé »

Dans moins de deux mois, la Tunisie accueillera le mois du Ramadan 2021, comme tous les pays musulmans du monde, en pleine pandémie du Covid-19.

Néanmoins, d’après les données publiées quotidiennement par le ministère de la Santé publique, nous avons constaté, dernièrement, que la situation épidémiologique en Tunisie est en train de s’améliorer pour plusieurs facteurs :

-baisse du nombre de nouveaux cas de Coronavirus en 24h

-baisse du nombre de décès en 24h

-baisse du nombre de malades placés « sous oxygène »

-baisse du nombre de malades en « réanimation »

-et baisse du nombre de malades hospitalisés.

Ceci confirme donc trois points essentiels :

1-soit le virus est en entrain de disparaître par lui-même

2-soit les efforts considérables déployés par les autorités compétentes et les parties intervenantes ont commencé à avoir raison du virus

3-soit les citoyens y ont collaboré en respectant tous les protocoles sanitaires et en utilisant tous les moyens de prévention : port du masque – distanciation physique – stérilisation à l’eau, savon et gel.

Pour toutes ces bonnes raisons, encourageantes, les Tunisiennes et Tunisiens auront-ils le droit à un « Ramadan sans couvre-feu » ? Ou même allégé ? Evidemment avec un contrôle strict du respect des conditions préventives et des procédures exigées par le Comité scientifique.

Ceci permettrait aux commerces de consommation tels que les cafés, salons de thé et restaurants, fermés durant la journée, d’avoir une petite bouée d’oxygène à leurs activités, et aux citoyennes et citoyens de pratiquer une petite marche pour bien digérer, ou encore effectuer une visite de courtoisie à la famille, et ce durant la soirée !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.