Colloque international pour lancer le concept d’une ville inclusive pour une enfance heureuse

L’Observatoire de l’information, de la formation, de la documentation et des études sur la protection des droits de l’enfant, en coopération avec le Centre international de développement local et de bonne gouvernance (CILG VNG) et l’Université nationale des municipalités tunisiennes (FNCT), aujourd’hui vendredi 19 mars , au siège de l’Organisation arabe pour l’éducation, la culture et la science, un événement international de sensibilisation pour lancer le concept « d’une ville inclusive pour une enfance heureuse » en présence du directeur Le général de l’organisation est M. Mohamed Ould Omar , la Ministre de la femme, de la famille et des personnes âgées, Mme Iman Al Zahwani Hoemel, ainsi que plusieurs experts et représentants de la société civile tunisienne et étrangère.

Cet événement vise à se concentrer sur les villes qui impliquent les enfants dans les affaires locales sans discrimination entre eux et à les protéger de toutes les formes d’exploitation économique et de traite des êtres humains. Les difficultés rencontrées par les enfants en Tunisie ont également été identifiées, et les enfants et adolescents des deux sexes sont sensibilisés à l’importance de participer à la gestion des affaires locales. Les élus locaux et les directeurs exécutifs doivent intégrer le domaine de la culture des droits de l’enfant dans les projets de développement local, en mettant l’accent sur la nécessité d’éduquer les autorités locales, y compris la société civile et le secteur privé , pour contribuer à la mise en place de projets inclusifs à leur profit.

L’Observatoire pour la protection des droits de l’enfant, en coordination avec le Centre international pour le développement local et la bonne gouvernance, VNG CILG, travaille à la promotion d’un nouveau concept connu sous le nom de «ville inclusive pour une enfance heureuse», qui vise à renforcer l’appui technique des municipalités actives pour leur permettre d’encourager les enfants à travailler. Élaborer des politiques qui tiennent compte des droits de l’enfant et qui reposent sur les valeurs de citoyenneté, de dialogue, de non-discrimination, de participation et le renforcement des capacités de tous les enfants et adolescents.

Tunisie, 18 mars 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.