Les stratégies de redressement du Tourisme mises en avant aux rencontres de l’OMC sur l’Aide pour le commerce

La Banque asiatique de développement (BAsD) s’est associée à l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) pour tenir un dialogue consacré à l’impact de la pandémie de COVID-19 sur le tourisme mondial et ses conséquences pour le développement dans l’ensemble de la région Asie-Pacifique. Cette séance spéciale était organisée dans le cadre du Bilan de l’Aide pour le commerce de l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Elle a rassemblé les principaux représentants du secteur pour analyser comment le transformer en vecteur du redressement et de la durabilité.

D’après les données les plus récentes de l’OMT, la pandémie a entraîné une chute de 73 % des arrivées de touristes internationaux à l’échelle mondiale en 2020. Cette chute a été encore plus prononcée en Asie-Pacifique, où la BAsD l’estime à plus de 80 % en 2020, de nombreux pays d’Asie maintenant de strictes restrictions sur les voyages. Cette chute brutale a paralysé la capacité du secteur d’être un levier du développement durable.

Accroître la durabilité et la résilience

Cette rencontre spéciale à l’OMC était modérée par Anna Fink, Économiste à la BAsD. Elle a permis d’explorer comment utiliser l’Aide pour le commerce pour accroître la durabilité et la résilience dans le secteur du tourisme. Y ont assisté, aux côtés de Matthias Helble, Économiste principal à la Banque asiatique de développement, et de Zoritsa Urosevic, Directrice chargée des relations institutionnelles et des partenariats à l’OMT, des représentants des Gouvernements de l’Azerbaïdjan et de la Nouvelle-Zélande et Suzanne Becken, Spécialiste du tourisme à la Griffith University…

Genève (Suisse), le 25 mars 2021 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *