L’Initiative Aide pour le commerce des États arabes contribue à la reprise économique post-COVID-19 grâce à la création d’emplois inclusifs

Le programme AfTIAS 2.0 a été conçu par la Société internationale islamique de financement du commerce (ITFC) en 2020 en consultation avec les pays bénéficiaires

La Société internationale islamique de financement du commerce (ITFC-IDB.org) a organisé une table ronde virtuelle avec des orateurs de haut niveau des gouvernements du Royaume d’Arabie saoudite, République d’Égypte et Royaume d’Espagne, l’Organisation mondiale du commerce, le Fonds monétaire international, le Centre du commerce international et la Commission économique et sociale des Nations Unies pour l’Asie occidentale (CESAO) sur l’impact du COVID-19 sur le commerce dans les pays arabes région et de nouvelles opportunités commerciales dans l’ère post-Covid.

Eng. Sonbol, PDG de l’ITFC: «La pandémie COVID-19 a montré plus clairement l’importance d’AfTIAS 2.0», appelant les pays donateurs et les organisations internationales de développement à rejoindre AfTIAS 2.0 et à contribuer à la formidable tâche de soutenir les pays les plus vulnérables et les plus fragiles de la Région arabe.

La Société islamique internationale de financement du commerce (ITFC), le 25 mars 2021, a organisé une table ronde virtuelle sur la deuxième phase de l’Initiative d’aide au commerce pour le programme des États arabes (AfTIAS 2.0) sur le thème «Contribution à la reprise économique post COVID-19 grâce à la création d’emplois inclusive. ». Les orateurs et les contributeurs à la table ronde ont mis en évidence divers aspects des interventions attendues d’AfTIAS 2.0, à savoir la réduction de la pauvreté, la création d’emplois inclusifs, le renforcement de la stabilité dans les États fragiles et la réduction des migrations.

La table ronde était présidée par Eng. Hani Salem Sonbol, PDG de la Société de financement du commerce islamique international (ITFC) et président du conseil d’administration du programme AfTIAS et avec les remarques liminaires de M. Frederick Agah Yonov, directeur général adjoint de l’Organisation mondiale du commerce (OMC). La série de discussions et de contributions a débuté par des discours liminaires du Dr Majid bin Abdullah Al-Qasabi, ministre du Commerce, Royaume d’Arabie saoudite, président du conseil d’administration de l’Autorité générale saoudienne du commerce extérieur (GAFT), Dr Nevin Gamea, Ministre du Commerce et de l’Industrie, République Arabe d’Egypte et Dr. Mahmoud Mohieldin, Directeur Exécutif (Pays Arabes), Fonds Monétaire International (FMI), suivi d’une brève présentation sur le Programme AfTIAS par ITFC.

La pandémie du COVID-19 a montré plus clairement que tout autre chose auparavant que les défis mondiaux d’aujourd’hui ne s’arrêtent pas aux frontières et que la coopération est la clé pour les surmonter

Dans son discours d’ouverture, S.E. Le Dr Majid Al-Qasabi, Ministre du commerce et Président du Conseil d’administration de l’Autorité générale pour le commerce extérieur, a passé en revue le rôle du Royaume d’Arabie saoudite dans l’établissement de l’Initiative d’aide au commerce pour les États arabes (AfTIAS) lors de sa première phase, réaffirmant l’importance de la promotion du commerce dans le monde arabe. Son Excellence a également ajouté: << Le Royaume d’Arabie saoudite a hâte d’optimiser la deuxième phase du programme AfTIAS, dans le but de renforcer la compétitivité des micro, petites et moyennes entreprises, afin d’augmenter la contribution du secteur au PIB de 20%. à 35% en ligne avec l’objectif stratégique de la Vision 2030 du Royaume. « 

Le Dr Nevin Gamea, Ministre du commerce et de l’industrie de la République arabe d’Égypte, a également annoncé le soutien continu de l’Égypte au programme dans sa deuxième phase, soulignant que tous les efforts seront faits pour assurer le succès du programme de promotion du commerce dans les pays arabes. monde, qui est toujours à des niveaux bas par rapport aux autres blocs commerciaux régionaux à travers le monde.

Le Dr Mahmoud Mohieldin, directeur exécutif (pays arabes), Fonds monétaire international (FMI), a expliqué comment AfTIAS 2.0 pourrait améliorer la stabilité dans les pays arabes fragiles. Donnant un aperçu du paysage économique et commercial de la région arabe, il a souligné que le commerce peut conduire à l’amélioration des perspectives d’avenir grâce à la sécurité alimentaire, à l’emploi, aux revenus intérieurs et à la résilience.

S’exprimant à la table ronde, Mme Rola Dashti, Secrétaire générale adjointe des Nations Unies et Secrétaire exécutive de la Commission économique et sociale pour l’Asie occidentale (CESAO) a présenté une évaluation de l’impact du COVID-19 sur le commerce mondial et dans la région arabe en en particulier, en mettant en évidence les défis à relever. Son adresse a été suivie par D.r Pamela Coke-Hamilton, directrice exécutive du commerce international (ITC), qui a présenté sur la création d’entreprise et les moyens d’accélérer l’internationalisation pour les jeunes entrepreneurs dans les États arabes dans un contexte post-COVID. Mme Maria Molina, Chef du Département de la coopération avec le monde arabe et l’Asie, Agence espagnole de coopération internationale pour le développement (AECID) a souligné la nécessité de freiner les migrations par la création d’emplois décents dans les pays arabes.

Commentant l’importance de la table ronde, Eng. Hani Salem Sonbol, PDG de l’ITFC, a déclaré: «La pandémie de COVID-19 a montré plus clairement qu’autrefois que les défis mondiaux d’aujourd’hui ne s’arrêtent pas aux frontières et que la coopération est la clé pour les surmonter. La conception d’AfTIAS 2.0 en tant que programme régional correspond directement à ce besoin vital de coopération ». Le PDG a appelé les pays donateurs et les organisations internationales de développement à rejoindre AfTIAS 2.0 et à contribuer à la formidable tâche de soutenir les pays les plus vulnérables et les plus fragiles de la région arabe.

Le programme AfTIAS 2.0 a été conçu par l’ITFC en 2020 en consultation avec les pays bénéficiaires, les organisations régionales et internationales, à la suite de l’achèvement réussi de la première phase du programme en 2018. AfTIAS 2.0 met l’accent sur l’inclusivité. Un objectif spécifique d’AfTIAS 2.0 est de créer des emplois pour les jeunes et les femmes, atténuant ainsi l’impact négatif du COVID-19 dans la région arabe, contribuant à la stabilité et atténuant les problèmes de migration. Le programme sera officiellement lancé en juin 2021 et durera cinq ans.

JEDDAH, Royaume d’Arabie saoudite, 28 mars 2021

Distribué par APO Group au nom d’International Islamic Trade Finance Corporation (ITFC).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.