La baguette française et le café expresso italien candidatent au patrimoine culturel immatériel de l’Unesco. Pourquoi ne pas proposer le kebab ?

Adoptée en 2003, la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel s’applique à mettre en valeur et à défendre « les pratiques, représentations, expressions, connaissances et savoir-faire – ainsi que les instruments, objets, artefacts et espaces culturels qui leur sont associés – que les communautés, les groupes et, le cas échéant, les individus reconnaissent comme faisant partie de leur patrimoine culturel ». La liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité compose une sorte de cabinet international de curiosités…

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *