L’Arabie saoudite impose une «quarantaine institutionnelle» pour les voyageurs arrivant au Royaume – Voici ce que vous devez savoir…

Les voyageurs en provenance de pays non réglementés arrivant en Arabie saoudite seront soumis à une «quarantaine institutionnelle» à leurs propres frais dans le cadre d’une nouvelle directive de voyage qui devrait entrer en vigueur le 20 mai, a annoncé lundi le ministère de l’Intérieur du royaume, alors que l’Arabie saoudite poursuit ses efforts pour endiguer la propagation du COVID-19 dans le pays.

Nouvelles règles d’entrée

-Les voyageurs internationaux en provenance de pays qui ne font pas partie de la liste de suspension de voyage de l’Arabie saoudite sont également tenus de souscrire une assurance maladie avec jusqu’à deux semaines de couverture, couvrant les risques et les coûts du traitement COVID-19.

-La mise en quarantaine, qui prendra effet au moment de l’arrivée des voyageurs à l’installation d’isolement, peut être effectuée dans l’une des institutions qualifiées agréées par le ministère saoudien du tourisme.

-La nouvelle circulaire de l’Autorité générale de l’aviation civile (GACA) du royaume a également mandaté lundi toutes les compagnies aériennes opérant dans les aéroports saoudiens à prendre les dispositions nécessaires avec les établissements vérifiés par le ministère pour ladite quarantaine institutionnelle, que les passagers pourront réserver via les transporteurs.

-Conformément au ministère, les citoyens saoudiens qui arrivent, leurs conjoints et leurs enfants et les travailleurs domestiques qui les accompagnent par voie aérienne, terrestre et maritime sont exemptés des quarantaines institutionnelles. Cependant, les passagers «non immunisés» ou non vaccinés de cette catégorie doivent effectuer un isolement à domicile pendant une semaine et doivent passer un test COVID-19 de réaction en chaîne par polymérase (PCR) le sixième jour de quarantaine à domicile.

-Les titulaires de visa diplomatique et les diplomates et leurs familles sont également exemptés de la quarantaine institutionnelle, mais sont tenus de s’isoler à domicile conformément aux directives du ministère de la Santé.

-L’exemption s’applique également aux personnes «immunisées», c’est-à-dire aux personnes qui ont terminé leur vaccination contre le COVID-19, à celles qui ont terminé deux semaines depuis leur première dose de vaccin contre le coronavirus et à celles qui se sont rétablies du virus dans les six mois.

-Les passagers vaccinés doivent présenter une preuve de leur inoculation avec l’un des vaccins reconnus par le royaume, tels que les jabs développés par Pfizer et BioNTech, AstraZeneca et Oxford University, Moderna et Johnson & Johnson.

Levée de l’interdiction de voyager pour les Saoudiens

Le nouveau développement sur les règles de voyage intervient après l’annonce récente de l’Arabie saoudite de lever son interdiction de voyager à l’étranger par les frontières terrestres, maritimes et aériennes à partir du 17 mai. Cela s’applique aux citoyens saoudiens qui ont été complètement vaccinés ou ont pris une dose de COVID- 19 vaccin au moins 14 jours avant le voyage ainsi que ceux qui se sont rétablis du virus au cours des six derniers mois et les personnes de moins de 18 ans.

Mandats de vaccination                                               

La semaine dernière, le royaume avait rendu la vaccination COVID-19 obligatoire pour tous les travailleurs gouvernementaux, privés et à but non lucratif à leur retour sur le lieu de travail et a demandé aux employeurs de commencer les préparatifs pour s’assurer que tous leurs travailleurs reçoivent les vaccins, selon le ministère de la nation arabe. des ressources humaines et du développement social. Les détails dudit mandat ainsi que sa mise en œuvre n’ont pas encore été annoncés.

L’Arabie saoudite a jusqu’à présent approuvé quatre vaccins développés par Pfizer et BioNTech, AstraZeneca et l’Université d’Oxford, Moderna et Johnson and Johnson pour être utilisés dans le royaume.

De gros chiffres

Le ministère de la Santé a compté au moins 10 millions de doses de COVID-19 administrées aux citoyens et aux résidents d’Arabie saoudite au 6 mai. L’Arabie saoudite a enregistré 427370 cas confirmés de COVID-19, dont 7085 décès, selon la dernière mise à jour du ministère de la Santé de lundi.

Source

Une réflexion sur “L’Arabie saoudite impose une «quarantaine institutionnelle» pour les voyageurs arrivant au Royaume – Voici ce que vous devez savoir…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.