Thèmes évoqués par le Chef du gouvernement Hichem Mechichi lors de la conférence de presse conjointe avec son homologue français Jean Castex

Le Chef du gouvernement Hichem Mechichi a abordé un certain nombre de thème, le jeudi 3 juin 2021, au Palais du Gouvernement à la Kasbah, lors de la conférence de presse conjointe tenue avec le Premier ministre français, Jean Castex, à l’issue des travaux de la troisième session du Haut Conseil de Coopération tuniso-française :

✔ La réunion a représenté une occasion renouvelée de renforcer les relations dans divers domaines, après la visite rendue à Paris en décembre dernier pour approfondir le dialogue conjoint sur les moyens de renforcer le partenariat stratégique exceptionnel.

✔ Le Haut Conseil de Coopération a représenté une date renouvelée pour déterminer l’étendue des progrès réalisés dans la mise en œuvre de projets et programmes communs et l’adoption de plans bilatéraux pour tous les secteurs prioritaires, tout en explorant les opportunités disponibles dans les domaines économique et financier, l’enseignement supérieur, la recherche scientifique, la numérisation , l’éducation et la formation professionnelle.

✔ Nous apprécions le soutien de la République française au grand plan de réformes que le gouvernement tunisien entend mettre en œuvre, ainsi que le soutien du partenaire français à notre pays dans nos négociations avec le Fonds monétaire international et les institutions européennes pour mobiliser les ressources nécessaires à la mise en œuvre des réformes.

✔ La rencontre a été l’occasion de définir les priorités du partenariat entre la Tunisie et l’Union européenne pour la période 2021-2027.

✔ Sécuriser toutes les conditions propices à la réussite du 18e Sommet de la Francophonie, que la Tunisie accueillera en novembre prochain, ainsi que les événements qui seront organisés pour faire avancer la coopération dans l’espace francophone, dont le premier Forum francophone de la sécurité qui se tiendra en Tunisie le 29 juin 2021.

✔ Renforcer la coopération pour lutter contre les phénomènes de terrorisme et de criminalité par une plus grande coordination dans le domaine de la sécurité, la formation, l’échange d’expériences et le développement de la coopération judiciaire et de ses mécanismes.

✔ La gestion optimale des migrations organisées conformément aux accords sur la gestion consensuelle des migrations et le développement solidaire pour l’année 2008 selon une approche intégrée.

✔ Adoption d’une feuille de route qui comprend quatre grands axes de coopération qui reflètent les efforts des deux parties pour faire progresser davantage les relations bilatérales dans divers domaines et clarifier la vision pour établir un partenariat stratégique distingué.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *