Pourquoi l’Arabie saoudite a-t-elle interdit l’importation de viande de volaille et d’œufs en provenance de France ?

L’Arabie saoudite a temporairement interdit mardi l’importation de viande de volaille, d’œufs de table et de produits connexes des Landes, des Pyrénées-Atlantiques et du Gers en France en raison de la peur de la grippe aviaire et a signalé de nouveaux cas de maladie virale hautement contagieuse.

Faits marquants

La décision de l’Autorité saoudienne des aliments et des médicaments fait suite au rapport publié par l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) concernant les rapports de nouveaux cas de grippe aviaire dans ces départements français, a rapporté mardi l’Agence de presse saoudienne.

Cependant, le régulateur saoudien des médicaments a exclu de l’interdiction d’importer la viande de volaille et les œufs de table soumis à un traitement thermique, précisant que l’exclusion ne sera valable que si les produits correspondent aux conditions, contraintes et normes sanitaires accréditées, ainsi qu’un certificat sanitaire délivré par les autorités compétentes. autorités françaises.

L’interdiction du mois dernier

Le mois dernier, l’Arabie saoudite a interdit les importations de 11 usines de volaille brésiliennes, ce qui a porté un coup dur à la plus grande entreprise de transformation de viande au monde, JBS SA, dont les sept usines figuraient sur la liste saoudienne. L’Arabie saoudite a également publié une liste d’usines brésiliennes autorisées à exporter vers ce pays du Moyen-Orient. Plusieurs pays arabes tentent de réduire leur dépendance vis-à-vis des importations de viande tout en augmentant la production nationale.

Cas de grippe aviaire

Plus de 3,5 millions d’oiseaux, y compris les canards utilisés pour le foie gras français, sont morts en Europe à cause de la grippe aviaire depuis octobre 2020, a rapporté Bloomberg, citant des données de l’OIE.

De nouveaux cas de souches hautement contagieuses de H5N8 et H5N1 ont été découverts dans une douzaine de pays, entraînant la mort d’oiseaux et obligeant les fermes à abattre les volailles pour empêcher la propagation du virus. Cependant, la France a autorisé en mars les exploitations avicoles des régions du sud-ouest touchées par la grippe aviaire à reprendre la production alors que les cas diminuent.

Plus de 130 nouveaux foyers ont été signalés dans le pays au cours de la première semaine de janvier, et trois millions d’oiseaux, principalement des canards, ont été abattus par les autorités françaises pour contenir la propagation de la maladie virale.

Très contagieux

La grippe aviaire, ou grippe aviaire, est une maladie virale hautement contagieuse affectant plusieurs espèces d’oiseaux producteurs de denrées alimentaires tels que les poulets, les dindes, les cailles, les pintades, les oiseaux de compagnie et les oiseaux sauvages. Occasionnellement, les mammifères, y compris les humains, peuvent contracter la grippe aviaire, selon l’OIE.

Plusieurs souches de virus de la grippe aviaire sont classées en deux catégories : les souches faiblement pathogènes, qui provoquent généralement peu ou pas de signes cliniques chez les volailles, et les souches hautement pathogènes, qui peuvent provoquer des signes cliniques graves et des taux de mortalité potentiellement élevés chez les volailles.       

Traduction depuis la Source   

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *