Le Chef du gouvernement inaugure l’espace d’innovation numérique «The Dot»

Le Chef du gouvernement Hichem Mechichi a inauguré dans la région du Lac, à Tunis, dans l’après-midi du vendredi 11 juin 2021, The Dot, un espace d’innovation numérique, accompagné du ministre des Technologies de la communication, du ministre par intérim de l’Industrie, de l’Énergie et des Mines, de l’Ambassadeur de l’Union européenne en Tunisie et du Président de la Fondation Tunisie pour le Développement.

Le Chef du gouvernement a pris connaissance des différents pavillons, unités et laboratoires de cet espace, qui s’inscrit dans le cadre d’une expérience exemplaire du partenariat fructueux entre l’État, la société civile et le secteur privé, qui est un incubateur de jeunes entrepreneurs dans les domaines d’innovation, de transformations technologiques numériques et modernes, d’échanges, de services et d’innovation qui serviront l’espace numérique en Tunisie et aideront l’administration publique et les institutions privées à développer ces domaines et leurs performances futures grâce à un haut niveau, plus efficace, de qualité et de rapidité prestations de service.

Hichem Mechichi s’est également entretenu avec de nombreux encadrants, partenaires et jeunes porteurs de projets numériques innovés de leurs préoccupations, aspirations et perspectives de coopération et de valorisation de leur travail.

Ce projet repose sur des partenariats tuniso-européens, notamment français et allemands, qui ont été lancés il y a des années et visent à établir des centres d’innovation numérique et d’innovation en Tunisie pour aider les jeunes entrepreneurs à contribuer à la construction de l’économie numérique et à fournir des projets pour les futurs programmes numériques et solutions à travers cet espace qui s’étend sur une superficie de 2900 m², et qui comprend de nombreux pavillons spécialisés dans la construction de l’économie numérique à valeur ajoutée, tels que des laboratoires d’innovation et de développement et des solutions numériques, ainsi que des espaces de travail pour les jeunes entrepreneurs à développer des logiciels d’intelligence numérique dans plusieurs domaines, des espaces de formation, des salles de réunion, des expositions technologiques, des unités de suivi et d’accompagnement de promoteurs de solutions et de programmes, entre autres.

A travers le plan national numérique pour la période à venir et dans le cadre des programmes et objectifs « Tunisie numérique », la Tunisie cherche à numériser et faciliter les démarches administratives de l’établissement public en relation avec les services administratifs rendus au citoyen et à développer les systèmes d’entreprises émergentes parallèlement à travailler pour améliorer la position de la Tunisie dans le secteur technologique mondial et en faire un espace de numérisation, d’innovation et d’investissement et d’emploi pour un segment important de la jeunesse tunisienne spécialisée dans ces domaines, dans le cadre du Partenariat tuniso-européen.

Dans son allocation prononcée à cette occasion, le Chef du Gouvernement a déclaré que « The Dot Center » est une expérience exemplaire du partenariat fructueux et efficace entre l’Etat, la société civile et le secteur privé, représenté par l’Unité Smart Tunisia, la Fondation Tunis pour le Développement, le ministère allemand de la Coopération économique et du Développement, l’Agence allemande de coopération, Expertise France et l’Union européenne.

Le Chef du gouvernement a souligné que la création de ce centre s’inscrit dans la stratégie de l’État d’accompagner la transformation numérique dans les secteurs public et privé et d’encourager l’innovation et les initiatives innovantes des jeunes dans divers secteurs, indiquant que ce projet contribuera au développement de l’économie numérique et au renforcement de l’employabilité.

Mechichi a également souligné l’importance de l’approche participative aujourd’hui, affirmant qu’elle est la meilleure solution pour réussir, ajoutant que la Tunisie croit en l’importance de travailler dans un esprit d’équipe afin d’atteindre les objectifs et relever les défis qui se présentent à elle, d’autant plus qu’il lui faut poursuivre la coordination et le travail d’équipe entre les différentes parties prenantes pour réaliser de telles expériences pionnières et d’autres porteuses de succès, ce qui contribuerait à soutenir la capacité de l’employabilité de l’État.

Il a souligné la volonté de son gouvernement de soutenir toutes les initiatives et projets de jeunesse dans divers milieux qui créeraient des opportunités d’emploi pour les jeunes, soulignant le travail de mise en œuvre d’un certain nombre de mesures et de procédures qui renforceraient cette tendance générale qui est conforme aux aspirations et ambitions de la jeunesse tunisienne d’aujourd’hui.

Le Chef du Gouvernement a indiqué que la Tunisie compte aujourd’hui 516 projets recevant la marque « Entreprise émergente / startup » dans divers domaines, soulignant que les domaines technologiques et numériques sont des domaines porteurs et représentent des cadres importants de réussite en Tunisie, ajoutant que les priorités du gouvernement sont d’accompagner les jeunes personnes et leur fournir l’environnement approprié pour réaliser leurs ambitions et contribuer à la construction de l’économie et de l’avenir et soutenir le rayonnement de la Tunisie au niveau international.

Le Chef du gouvernement a réitéré sa reconnaissance à de telles expériences et ses encouragements aux porteurs d’initiatives de jeunesse active, à tous les partenaires internationaux de la Tunisie et à tous ceux qui sont impliqués dans le lancement de telles expériences pionnières.

LIEN VERS LA VIDÉO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.