Le prince Abdulaziz bin Salman met en garde le marché pétrolier

Le ministre saoudien de l’Énergie, le prince Abdulaziz bin Salman, a déclaré qu’un nouveau cycle géant des prix mondiaux du pétrole pourrait résulter d’un manque de nouveaux investissements dans l’exploration, selon l’agence Bloomberg.

Le ministre saoudien, qui avait mis en garde les spéculateurs sur les dangers des paris en baisse, a ajouté que son travail consistait à empêcher un tel super-cycle, selon des sources proches des déclarations du prince saoudien.

À la lumière de cela, l’agence Bloomberg a laissé entendre que les propos du ministre saoudien de l’Energie sont une tentative de sa part de communiquer directement avec « Wall Street » et de parler à un public de fonds spéculatifs, ce qui est considéré comme une étape rare.

Les anciens ministres du pétrole du royaume avaient tendance à avoir des discussions à huis clos avec les acteurs du marché tels que les fonds spéculatifs sur les matières premières.

Le prince Abdulaziz bin Salman a déclaré : « Je pense que mon travail et celui des autres est de faire en sorte que ce super cycle ne se produise pas. » Il a également mis en garde contre le danger d’un super cycle dû à un « manque d’investissement » dans le secteur pétrolier.

Après des crises pétrolières successives, certains producteurs de pétrole et sociétés d’exploration ont réduit leurs budgets de forage pour préserver les liquidités et éviter une nouvelle offre excédentaire. Le ministre craint que les réductions ne soient allées trop loin et n’entraînent une compression des approvisionnements en brut à mesure que la demande augmente.

Les contrats à terme sur le brut Brent ont augmenté de 43% jusqu’à présent durant cette année, et sont sur la bonne voie pour leur plus forte performance annuelle en une demi-décennie, alors que les économies sortent des blocages pandémiques et que les principaux exportateurs font preuve de retenue pour augmenter la production de pétrole.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *