Allemagne : au moins 93 morts et des dizaines de disparus

Les intempéries qui frappent l’Allemagne depuis plusieurs jours ont déjà fait au moins 93 morts, du jamais-vu depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Plusieurs personnes sont décédées et d’autres portées disparues en Allemagne à suite d’un important glissement de terrain, consécutif aux violentes intempéries, qui a emporté vendredi matin des maisons dans une localité située non loin de Cologne, ont annoncé les autorités locales. Sur la commune de Erftstadt-Blessem, « les maisons ont été largement emportées par les eaux et certaines se sont effondrées. Plusieurs personnes sont portées disparues », selon un tweet de la communauté de communes de Cologne. Une porte-parole a précisé à l’Agence France-Presse que plusieurs décès étaient « confirmés ».

L’Allemagne continuait, vendredi 16 juillet, à rechercher des centaines de personnes dont elle est encore sans nouvelles après les inondations qui ont dévasté l’ouest du pays et fait au moins 93 morts, du jamais-vu depuis la guerre. La moitié des décès environ ont été dénombrés dans la région de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, la plus peuplée d’Allemagne, le reste dans celle voisine de Rhénanie-Palatinat, où le passage des eaux déchaînées a eu l’effet d’un tsunami. « Le nombre de corps retrouvés augmente presque d’heure en heure », a indiqué un responsable du ministère de l’Intérieur de Rhénanie-du-Nord-Westphalie à l’Agence France-Presse. Il s’agit de l’une des pires catastrophes naturelles de l’après-guerre dans le pays.

Angela Merkel « bouleversée »

Angela Merkel est « bouleversée », a indiqué jeudi un porte-parole du gouvernement. « Je suis bouleversée par la catastrophe que doivent endurer tant de personnes dans les zones inondées. Ma sympathie va aux familles des morts et des disparus », a tweeté, au nom de la chancelière allemande, le porte-parole Steffen Seibert. « Mes remerciements les plus sincères vont aux nombreux et infatigables sauveteurs et services d’urgence », conclut la chancelière, qui débutait jeudi une visite officielle aux États-Unis. Joe Biden a présenté ses « sincères condoléances » à la chancelière.

« Avant de dire quoi que ce soit d’autre, Madame la Chancelière Merkel, je veux vous exprimer, ainsi qu’au peuple allemand, mes sincères condoléances et les condoléances du peuple américain pour les pertes humaines et les destructions dévastatrices de ces dernières 24 heures en Allemagne et dans les pays voisins », a-t-il déclaré. « Je crains que nous ne voyions toute l’étendue de la catastrophe que dans les prochains jours », a prévenu la chancelière.

Des pompiers décédés en intervention

Armin Laschet, favori pour succéder à l’automne à la chancelière, a annulé à la hâte une réunion de son parti en Bavière pour suivre la situation dans son État, le plus peuplé d’Allemagne. « La situation est alarmante », a déclaré Armin Laschet, qui a visité, chaussé de bottes en caoutchouc, des localités sous les eaux. Le ministre des Finances et candidat social-démocrate à la chancellerie Olaf Scholz va lui aussi se rendre sur place pour estimer les dégâts et les aides fédérales à apporter. À deux mois et demi des élections, la candidate écologiste Annalena Baerbock va, elle, interrompre ses vacances.

Dans cette région, deux pompiers sont morts en intervention, tandis que deux hommes ont été noyés dans leur cave inondée. Faute de courant, les autorités ont entrepris d’évacuer les près de 500 patients de la clinique de Leverkusen. Dans l’ouest de l’Allemagne, les pluies diluviennes ont fait gonfler les rivières, arraché des arbres, inondé les routes et les maisons.

La cheffe de file des Verts au Bundestag, Katrin Göring-Eckardt, a dit voir dans ce drame « les effets de la catastrophe climatique ». Ces intempéries sont un « appel au réalisme » : « C’est déjà là, c’est déjà là avec nous », a-t-elle dit sur la chaîne RTL, appelant à un « changement urgent ». Voisins des régions allemandes les plus touchées, la Belgique et le Luxembourg sont également affectés par les intempéries.

Crédits-photos : AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.