Le Président Kais Saïed modifie la durée du couvre-feu et annonce de nouvelles mesures et décisions

Le président de la République, Kais Saïed, a émis un arrêté présidentiel, le vendredi 30 juillet 2021, modifiant la durée du ‘couvre-feu’ interdisant la circulation des personnes et des véhicules sur tout le territoire de la République, devenue de 22h00 du soir à 5h00 du matin, à partir du 1er août 2021 jusqu’à nouvel ordre.

La même source indique également qu’en application du présent arrêté présidentiel, sont également instituées les mesures suivantes :

-Toutes les manifestations et rassemblements familiaux, privés et publics dans des espaces ouverts ou fermés sont interdits.

– Les propriétaires de restaurants et cafés en tout genre doivent lever les chaises et interdire la consommation sur place à partir de sept heures du soir.

– Toutes les arrivées en Tunisie à travers les voies terrestres, aériennes et maritimes doivent présenter un certificat d’analyse négative au Covid 19 pendant une période n’excédant pas 72 heures à compter de la date de sa réalisation, lors de l’inscription, avec obligation de se soumettre à un auto-confinement de 7 jours à compter de la date d’entrée dans le pays.

– Les autorités sanitaires civiles et militaires devraient intensifier et accélérer la campagne de vaccination, coïncidant avec la diminution relative des infections et la disponibilité de quantités importantes de vaccins.

– Les autorités compétentes devraient renforcer la mise en œuvre et le suivi des protocoles sanitaires et des mesures de prévention individuelles et collectives dans tous les secteurs, espaces privés et publics, grandes surfaces et moyens de transports publics.

– Les différents responsables des structures administratives publiques doivent prendre les mesures nécessaire afin d’encourager le travail à distance de manière à limiter la présence d’agents, à l’exception des agents des forces de sécurité intérieure, des militaires, des douaniers et des agents des différents corps exerçant au Ministère de la Santé et les structures de santé publique.

– Les différents propriétaires d’établissements opérant dans le secteur privé devraient œuvrer autant que possible pour adopter les mêmes procédures.

– Tous les intervenants dans la lutte contre le Covid-19 doivent unifier les procédures et resserrer la coordination au niveau régional, selon les indicateurs de propagation de l’infection entre délégations et communes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.