Le Chef du gouvernement d’unité nationale libyen, Abdelhamid Debaïba, fait éclater sa colère contre la Tunisie

Le Chef du gouvernement d’unité nationale libyen, Abdelhamid Debaïba, a affirmé, dans la soirée du vendredi 27 août 2021, que « le peuple libyen est un peuple libre qui n’acceptera jamais les accusations de terrorisme de certains pays voisins ».

Dans un discours qu’il a adressé au peuple libyen, Debaïba a souligné que c’est son pays qui était touché par le terrorisme, déclarant : « 10.000 terroristes sont entrés dans notre pays depuis l’étranger…d’où sont-ils venus ?… C’est vous qui avez attiré ces terroristes…le terrorisme s’est introduit chez-nous de l’étranger, en particulier de certains pays voisins, et le peuple libyen a lutté contre le terrorisme et contre Daech par milliers à Syrte et partout en Libye.

Il a ajouté : « Nous sommes un peuple libre et nous ne pouvons accepter d’être accusés de terrorisme, et vous, tenez-vous pour responsable avant de nous accuser de terrorisme parce que nous n’acceptons pas cela ».

Il a poursuivi : « J’ai envoyé une importante délégation en Tunisie après nous avoir accusés de cette étrange accusation, et si la Tunisie veut construire des relations réelles et honnêtes avec nous, elle doit respecter les pays voisins ».

Comme l’a déclaré le chef du gouvernement d’unité nationale libyen : « Lorsqu’il y aura une certaine confusion entre politique et terrorisme, le peuple libyen ne se laissera plus tromper par les manigances internationales et n’acceptera pas la répétition des scènes précédentes. »

LIEN VERS LA VIDEO

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.