La TUNISIE se dirige de plus en plus vers des années de sécheresse et de manque d’eau

La Société nationale d’exploitation et de distribution des eaux (SONEDE), a indiqué, ce mardi 7 septembre 2021, la baisse des réserves d’eau dans les barrages situés dans diverses régions du pays, et ce, au niveau le plus bas à cause des années de sécheresse successives.

La SONEDE a publié sur sa page officielle Facebook, un enregistrement vidéo relative au Barrage Kesseb, dans le gouvernorat de Béja, dont les réserves en eau ont baissé, à la fin du mois d’août 2021, à 25 millions de m3, car les accumulations des eaux pluviales du barrage sont passées de 57 millions de mètres cubes en 2019 à 15 millions de mètres cubes en 2020 et 24 millions de mètres cubes en 2021.

Alors que la réserve d’eau du Barrage de Béni M’tir a diminué pour atteindre fin août 2021 les limites de 11 millions de mètres cubes, tandis que les accumulations des eaux pluviales au barrage sont passés de 63 millions de mètres cubes en 2019 à 10 millions de mètres cubes en 2020 et 15 millions de mètres cubes en mètres en 2021.

BARRAGE KESSEB – BEJA : Lien vers la vidéo

BARRAGE BENI M’TIR : Lien vers la vidéo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.