Joe Biden aurait décidé de suspendre une partie de l’aide militaire à l’Égypte

Selon le site « Politico », citant un responsable américain, l’administration du président Joe Biden a décidé de suspendre une partie de l’aide militaire conditionnelle à l’Égypte, en raison de préoccupations concernant la situation des droits de l’homme dans ce pays, et a également décidé d’imposer des restrictions sur l’utilisation de la partie restante de ces fonds.

Le responsable américain a déclaré dans la nuit du lundi 13 septembre 2021, que le secrétaire d’État américain Anthony Blinken est déterminé à prendre cette mesure sans précédent, qui consiste à s’abstenir d’utiliser une disposition l’autorisant à envoyer une aide à l’Égypte dans son intégralité, dépassant les objections du Congrès américain.

A noter que les États-Unis fournissent à l’Égypte une aide militaire d’une valeur de 1,3 milliard de dollars par an, et le Congrès fixe des conditions liées au respect des droits de l’homme sur 300 millions de dollars de ce montant global, mais le secrétaire d’État a le droit de passer outre ces conditions et de permettre à l’Egypte de bénéficier desdites aides, ce qui est la pratique habituelle.

La même source a déclaré que l’administration Biden a l’intention de transférer 170 millions de dollars sur 300 millions de dollars à l’Égypte et de retenir les 130 millions de dollars restants jusqu’à ce que le gouvernement égyptien remplisse des conditions non spécifiées en matière de droits humains.

Il a ajouté que les 170 millions ne seraient utilisables que dans certains aspects, comme la lutte contre le terrorisme et la sécurisation des frontières.

Politico a déclaré que cette décision pourrait ne pas être à la hauteur des espoirs de certains membres du Congrès et militants préoccupés par les violations des droits de l’homme, mais qu’elle pourrait être plus une victoire pour les droits de l’homme que la plupart des positions prises par les précédentes administrations américaines concernant l’aide militaire pour l’Egypte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.