Quatre speakerines égyptiennes sont mortes subitement en moins de 10 jours en Egypte

La speakerine Houda Shabana, présentatrice d’Al-Canal TV, affiliée aux chaînes régionales de l’Union de la radio et de la télévision, est décédée hier, lundi 22 novembre 2021, et ses funérailles sont prévues ce mardi, après la prière de midi (Dhohr) à la mosquée « Al matafi », et sa famille recevra les condoléances à la rue Al-Tahrir dans le quartier de Dokki.

Par ailleurs, la speakerine Asmaa Mustafa, est décédée à son tour après une lutte acharnée contre la maladie, et son mari, Ayman Abu Al-Ala, membre de la Chambre des représentants, l’a pleurée, via sa page officielle sur Facebook, en déclarant : « Mon dos s’est brisé et mon cœur s’est arrêté, et je dirai seulement ce qui plaît à Dieu, nous appartenons à Dieu et à Lui nous retournons ».

Asmaa Mustafa avait contracté un cancer et subi un certain nombre d’interventions chirurgicales, et elle faisait face à un cancer avant qu’il ne la batte et ne la fasse passer de vie à trépas lundi matin, et ses funérailles ont été suivies par des personnalités des médias et un grand nombre de sa famille et de ses amis.

Egalement, le 17 novembre dernier, Shereen Dweik, une animatrice de la télévision égyptienne, est décédée subitement des suites d’un diagnostic erroné de caillot d’artère coronaire, selon le Dr Gamal Shaaban, professeur de cardiologie.

Cette série de deuil s’est achevée, le 15 novembre 2021, sur un communiqué publié sur la page officielle Facebook de l’Union de la radio et de la télévision, qui a annoncé la mort de Maha Hosni, la présentatrice de télévision égyptienne, représentant une photo de la défunte portant l’inscription suivante : « Maha Hosni est sous la protection de Dieu».

A noter que Maha Hosni avait souffert d’un grave problème de santé il y a quelques jours, et fût transférée de l’hôpital de l’Air à l’hôpital général de Matareya, dans un véhicule de soins intensifs équipé.

Allah Yarhamhom

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.