Communiqué CORP : Organisation d’une cérémonie de clôture de la réadaptation professionnelle à Sfax



Financé par la GIZ à travers son programme « Perspectives dans les Pays d’Origine » et exécuté par la Chambre Tuniso-Allemande de l’Industrie et du Commerce (AHK Tunisie), le Centre d’Orientation et de Reconversion Professionnelle (CORP) est un projet dont le but est de rapprocher les qualifications des chercheurs d’emploi aux réels besoins des entreprises en Tunisie.

Ayant débuté en 2015 à Tunis, le projet a ensuite été étendu à Sfax, pour offrir aux jeunes chercheurs d’emploi des sessions de conseil et d’orientation ainsi que des sessions de formations dans le but de favoriser leur intégration dans les entreprises.
Une initiative qui a largement porté ses fruits dans la capitale du sud, mais aussi dans bon nombre de régions avoisinantes qui ont profité du projet CORP, telles Kairouan, Zaghouan, Gabés, Tozeur et Mahdia.

Ce qui a permis à un large public de diplômés (enseignement supérieur et formation professionnelle), mais aussi à un public de non diplômés, de profiter des reconversions professionnelles, comme pour l’exemple de la reconversion vers le métier de Transformatrice des produits agroécologiques réalisée sur la région de Tozeur.

Mais, selon Amine Agal, Directeur de CORP Sfax « Le chiffre clé du projet CORP Sfax, c’est que nous avons réalisé un taux de placement de 50%. » Ce dernier précise également : « Malgré le contexte de crise sanitaire de la Covid-19 nous avons réussi à réaliser des formations-conversion via le digital. Nous avons même introduit des formations mixtes qui constituent une vraie solution de développement. Et nous poursuivons notre engagement pour travailler sur tout le territoire, notamment le sud de la Tunisie. »

Tous ces efforts se sont concrétisés par l’organisation d’une cérémonie de clôture des reconversions professionnelles réalisées à Sfax pour célébrer l’achèvement des reconversions professionnelles pour l’année 2021, avec comme point d’orgue, la remise par le CORP des certificats à leurs bénéficiaires.

A signaler que la sélection et le choix des métiers ont été conditionnés par l’impact de cette crise sanitaire inédite et les nouvelles réalités du marché de l’emploi. Mais, le réseau d’entreprises de l’AHK a permis d’éluder cet aléa en fournissant des indicateurs actuels et fiables sur les besoins en recrutement et les opportunités de marché.

La collaboration public/privé a également été déterminante dans la réussite de ce projet et le soutien de l’ANETI qui permet aujourd’hui d’avoir un impact territorial beaucoup plus important et de pouvoir toucher plus de régions, notamment les régions du Sud.

Depuis la création du projet, ses initiateurs œuvrent ainsi pour valoriser les métiers de la formation professionnelle permettant de voir des femmes, diplômées de l’enseignement supérieur, rejoindre des parcours réputés masculins tel que la formation pour devenir Soudeur (se) Assembleur(se) réalisée à Sfax et à Gabes.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.