Algérie : Tebboune accuse le Maroc de vouloir déstabiliser les Fennecs

Le chef de l’État algérien, Abdelmadjid Tebboune, a porté e nouvelles accusation à l’endroit du Maroc, dans l cadre des préparatifs de la Coupe du monde, prévue au Qatar 2022. Le dirigeant déploré que « des éléments de l’intérieur et des parties étrangères en provenance de la direction du Maroc, tentent de saper le moral de Djamel Belmadi et de sa troupe ».

La tension est toujours de mise entre l’Algérie et le Maroc. Au-delà de leur conflit concernant le Sahara Occidental depuis 1975 et les récentes escalades notamment au plan diplomatique, le Président algérien Abdelmadjid Tebboune, ne rate aucune occasion pour s’attaquer au royaume chérifien. Le chef de l’État algérien vient de révéler que « des éléments de l’intérieur et des parties étrangères en provenance de la direction du Maroc, tentent de saper le moral de Djamel Belmadi et de sa troupe ».

« Ils ont mobilisé leurs sites électroniques contre le sélectionneur national de football de l’Algérie. Pour eux, l’essentiel est de créer, par tous les moyens, des problèmes à l’Algérie », a renchéri le Président Abdelmadjid Tebboune qui se porte en défenseur des intérêts des Fennecs qui sont dans une bonne dynamique de de 33 matchs sans défaite, depuis 2018.

Ce n’est pas la première fois que le Maroc fait face à une telle accusation dans le milieu footballistique. En mai 2015, le gouvernement chérifien s’était abstenu de répondre à des questions exprimées par un groupe de députés algériens portant sur ce qu’ils qualifiaient d’agressions par l’équipe du Raja de Casablanca, lors d’un match contre le club l’Entente Sportif du Sétif, comptant pour les 8èmes de finale retour de la Coupe de la Confédération africaine CAF.

À rappeler que les sélections marocaines et algériennes sont qualifiées pour la phase finale de la 33ème édition de la Coupe d’Afrique des nations au Cameroun, du 9 janvier au 12 février 2022. Mais, elles sont également en course pour les barrages des éliminatoires de la Coupe du monde Qatar 2022, pour le mois de mars prochain. Cependant, les deux équipes qui figurent pour le moment dans le top 5 du classement de la FIFA en Afrique, ne devaient pas pouvoir s’affronter lors de ces barrages.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.