Saddam Hussein…il y a 15 ans : Un ex-interprète de l’armée américaine raconte sa capture

Un interprète irakien ayant travaillé pour l’armée américaine et participé à la capture de Saddam Hussein en a livré des détails à Sputnik. Selon lui, les Américains ont utilisé un gaz soporifique.

Ce jeudi 30 décembre, 15 ans après l’exécution de l’ex-Président irakien Saddam Hussein, un Irakien interprète pour l’armée américaine a raconté à Sputnik sous couvert d’anonymat, par crainte pour sa sécurité, comment s’est déroulée l’opération Red Dawn (aube rouge) visant à capturer l’ex-dirigeant irakien en fuite. Une récompense de plusieurs millions de dollars avait été promise pour toute information sur l’endroit où il se cachait.

L’interprète raconte qu’environ huit mois après le début de sa coopération avec les Américains, ces derniers ont reçu un renseignement sur l’emplacement de Saddam Hussein.

Il précise que la ferme se trouvait dans la province natale de Saddam Hussein, Salah ad-Din.

L’information a apparemment été communiquée par un parent d’un garde du corps d’Hussein. La surveillance a révélé qu’il achetait des produits de bonne qualité au marché, élément suspect compte tenu de la situation dans le pays.

Une unité spéciale a été dépêchée sur les lieux, ainsi que des parachutistes. Les Américains ont interdit à l’interprète de s’approcher, car ils comptaient utiliser un gaz soporifique et que l’homme n’avait pas de masque.

Un gaz devenu de la poudre blanche

Des militaires sont sortis de la ferme avec plusieurs hommes, et un officier a dit à l’interprète que l’un d’eux était Saddam Hussein.

Le port d’un masque était indispensable, car aussitôt après l’opération, la ferme était recouverte d’un « agent de couleur blanche ». Tous les animaux sont morts.

Des effets personnels d’Hussein volés

Une fois Saddam Hussein évacué à bord d’un hélicoptère, l’interprète s’est rendu dans la pièce qu’il occupait, de 3,5 sur 4 mètres, abritant deux lits.

Il y a 15 ans, l’exécution

L’opération Red Dawn a eu lieu le 13 décembre 2003. Le régime de Saddam Hussein est tombé en avril de la même année suite à l’intervention d’une coalition conduite par les États-Unis qui l’avait initiée, prétextant rechercher des armes de destruction massive qui n’ont jamais été trouvées.

Saddam Hussein a été remis aux nouvelles autorités irakiennes et pendu le 30 décembre 2006.

SOURCE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.