Au moins 16 morts dans un incendie survenu dans un night-club de Yaoundé au Cameroun

Au moins seize personnes ont trouvé la mort dans un incendie accidentel survenu dans un night-club de Yaoundé, au Cameroun, où se déroule présentement la Coupe d’Afrique des Nations.

Les Camerounais se sont réveillés, ce dimanche 23 janvier au matin, dans la consternation du fait d’un incendie qui s’est déclaré dans un night-club de Yaoundé, au quartier Bastos, dans la nuit. Il s’agit du « Liv’s night-club » qui a été consumé par un incendie, qui a fait au moins seize morts. Cet accident mortel survient alors que le Cameroun abrite la 33ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations.

« Un incendie accidentel s’est déclaré et le premier bilan fait état de 16 morts et huit blessés graves… Le drame, qui a été causé par des déflagrations issues des feux d’artifice habituellement utilisés en ces lieux, a, en premier, consumé le plafond de l’édifice, entraînant par la suite deux explosions de forte amplitude », a annoncé un communiqué du ministère camerounais de la Communication.

Le night-club objet du sinistre

Les déflagrations ont provoqué « la panique et la bousculade », ajoutent les autorités camerounaises, qui précisent que le drame est survenu au milieu de la nuit dans la salle principale du Liv’s night-club. Le ministre de l’Administration territoriale, Paul Atanga Nji, celui de la Communication, René Emmanuel Sadi, de même que le Maire de Yaoundé 6, Jacques Yoki Onana, se sont rendus sur les lieux du drame.

La presse camerounaise a précisé que la première personne décédée lors de l’incendie serait une serveuse qui a tenté d’éteindre le feu. De même, un haut gradé de l’armée camerounaise aurait péri dans cet incendie. Les blessés, dont huit dans un état grave, ont été acheminés à l’Hôpital Central et les corps conduits à la morgue de l’Hôpital militaire d’Ekounou.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.