La Tunisie à l’honneur en plein cœur de Paris

Perpétuer le devoir de mémoire et le vivre ensemble n’est pas un vain mot, une réalité franco-tunisienne.

C’est dans cet esprit que la Mairie de Paris, sur proposition du Conseil de Paris, a pris la décision de donner le nom de Victor Young Perez à un gymnase en plein cœur de Paris, dont l’inauguration officielle a eu lieu ce lundi 24 janvier.

Lors de cette cérémonie, il a été évoqué, avec beaucoup d’émotion, la vie de Messaoud Hai Victor Young Perez, ce boxeur hors normes, sa vie à la Hafsia (La Hara) quartier juif de la Medina de Tunis, sa brillante carrière le menant à un titre de champion du monde, et la plus haute distinction tunisienne, le Nichan Iftikhar dont il fut honoré. Déporté à Auschwitz, il fut malheureusement emporté par une rafale d’un fusil mitrailleur lors de la marche de la mort à la fin de la guerre.
Pour sa brillante et prodigieuse carrière – à titre posthume – lui fut décernée la distinction de « Gloire du Sport ».

Ce fut un magnifique moment en présence de nombreuses personnalités, élus de tous bords, sportifs, … parmi lesquels Laurence Patrice (représentant la Maire de Paris Anne Hidalgo), Emmanuelle Pierre-Marie (Maire du 12ème arrondissement de Paris), Pierre Rabadan (Adjoint à la Maire de Paris chargé du sport et des jeux Olympiques) Haïm Korsia (Grand Rabbin de France), de Bernard Benabdallah élu (représentant Dominique Nato, Président de la Fédération Française de boxe), Elie Korchia (Président du Consistoire Israélite de France), Rebecca Cukierman (à l’origine de la création, avec son mari Georges Cukierman, du Comité pour la Mémoire des Enfants Déportés parce que nés Juifs), Jean-Philippe Lustyk (I-24News), Sokona Niakhaté, Franck Mora et Anne-Marie Maffre (élus de Fontenay-sous-Bois), Jean-Luc Romero (Mairie de Paris), Franck Serfati (Avocat – Conseiller Municipal Paris) Azdine Ben Yacoub (Président du Comité et du Ring de Fontenay), Michel Chemin (journaliste), Alain Azria (reporter photographe), …

Merci à la France, Merci à la Ville de Paris, d’avoir dédié ce lieu à ce « toujours plus jeune » champion du monde boxe d’origine tunisienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.