Carburants : Nouveaux prix de vente au public

Le Ministère de l’Industrie, des Mines et de l’Energie et le Ministère du Commerce et de la Promotion des Exportations ont annoncé que, dans le cadre du programme d’ajustement des prix des produits pétroliers approuvé lors de l’élaboration du budget de l’Etat pour l’année 2022, un ajustement partiel a été effectué concernant les prix de vente au public pour certains produits pétroliers, à compter du 1er mars 2022 à zéro heure :
Essence sans plomb « premium » : 2.360 millimes le litre (soit une augmentation de 110 millimes)
Essence sans plomb : 2.220 millimes le litre (soit une augmentation de 65 millimes)
-Gasoil sans soufre « premium » : 2100 millimes le litre (soit une augmentation de 100 millimes)
Gasoil sans soufre : 1.915 millimes le litre (soit une augmentation de 55 millimes)
Essence ordinaire : 1.705 millimes le litre (soit une augmentation de 50 millimes)
Cet ajustement n’inclut pas les prix des bouteilles de gaz de pétrole liquéfié domestique et du pétrole d’éclairage domestique également.
Dans un suivi des prix du pétrole brut sur les marchés mondiaux, il est noté qu’il a récemment atteint des niveaux records en dépassant le seuil de 100 dollars le baril à la suite des événements récents et des répercussions possibles sur la sécurité de l’approvisionnement en énergie des marchés internationaux, sachant que chaque augmentation d’un dollar par baril entraîne des besoins de financement supplémentaires pour le système des hydrocarbures, de l’électricité et du gaz de l’ordre de 140 millions de dinars par an.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *