Annoncé dans son château de Betz, Mohammed VI serait rentré en catimini au Maroc… Pourquoi ?

Alors qu’il est annoncé dans son château de Betz en France, le roi du Maroc serait rentré dans son pays depuis le 16 juin dernier. Pourtant, Mohammed VI est supposé en quarantaine en France, après une contamination au Coronavirus, sous une forme asymptomatique.

Arrivé en France le 1er juin pour un voyage privé, le roi du Maroc, Mohammed VI, a contracté le Covid-19 sous une forme asymptomatique. C’est du moins ce qu’a indiqué le médecin personnel du souverain, Lahcen Belyamani, le 16 juin dernier. «Par conséquent, le médecin a prescrit une période de repos à Sa Majesté le roi durant quelques jours», avait alors indiqué un communiqué du palais royal. Seulement, l’ancien champion du monde de boxe thaï, Zakaria Moumni, fait des révélations plutôt étonnantes.

Dans une vidéo publiée ce mercredi 22 juin, le boxeur révèle que la soudaine infection du roi Mohammed VI par le Covid-19 serait en réalité une «maladie diplomatique». Zakaria Moumni avance que cette maladie est «un prétexte avancé par le roi du Maroc pour ne pas avoir à répondre à une convocation de la justice française». Les avocats français du boxeur auraient sollicité l’audition du roi par la justice. Convocation en lien avec le fait que Moumni aurait été séquestré, torturé et incarcéré sur ordre du secrétaire particulier du roi Mohammed VI. Les faits remonteraient à 2010.

Pour ne pas répondre à la justice française, reprend Maghreb Online qui cite Zakaria Moumni, le souverain serait précipitamment rentré au Maroc, depuis le 16 juin dernier. Selon le journal, c’est «pour ne pas avoir à subir l’humiliation» que le roi est rentré dans son pays. L’on sait toutefois que depuis l’annonce de son départ du Maroc, début juin, aucune autre information n’a été donnée sur le roi, sur sa position géographique, à part l’annonce de sa maladie. Donc sans précision sur le lieu ni le pays dans lequel se trouve le souverain.

Même lorsqu’il a été question de relayer l’appel téléphonique entre le prince héritier d’Arabie Saoudite, Mohammed ben Salmane, et le roi Mohammed VI, aucune précision n’a été faite sur l’endroit où se trouvait le roi. Le Saoudien lui souhaitant prompt rétablissement et un rapide retour aux affaires, après avoir appris que le 23ème souverain de la dynastie alaouite était atteint de la forme asymptomatique du Coronavirus. De son côté, Jeune Afrique annonce un «repos forcé du roi dans son château de Betz» et un retour du roi au Maroc pour fêter l’Aïd El-Adha, «avant le 13 juillet».

SOURCE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.